Poètes de la chute - Feu

Poètes de la chute - Feu

 

C'est un peu comme un voyage, mais vous le frappez avec un glissement de langue, comme un fouet, et nous coulons, ce n'est pas cool d'être cool, même si vous pouvez penser que c'est un outil louable d'auto-évaluation, de la cultivation de l'ego, je roule des yeux comme les pierres pour les mensonges, est-ce vraiment une question de taille ou juste un simple vice…

Oh, et il rend les Nouvelles
Oh, cos il chante le blues

Je sens le feu torche allumée à l'intérieur de moi
Supérieur afin que je puisse voir
N'aspirez pas à survivre à ce combat malgré
Les menteurs et les travestis
Oh fils

Pensiez-vous que je clignerais des yeux, que j'irais prendre l'encre sous votre contrôle, que je vendrais mon âme, et est-ce que ça sonne des cloches que ça vend que nous vivons des obus dans un fusil de chasse , si nous ne pouvions pas tirer, nous devions courir, et enfin le fantasme cérébral, de meilleurs gènes et machines, pour que nous puissions mourir en ressemblant à
nous sommes des adolescents, comme des scènes instantanées en mille morceaux…

Oh, et ceux que nous choisissons
Oh, fous de chasse aux sorcières

Je sens le feu

Regardez-là, il est dans les nouvelles encore, ouais
Là, il va de nouveau chanter le blues

Le feu s'est allumé en moi…

Feu, retourne ma joie car je suis tellement
Fatigué, fatigué de moi
Inspirez l'œil fatigué de voir le
Colère et l'ironie
Oh fils

Poètes de la chute - Feu

A propos de l'auteur

infiltration

Passionné de tout gadget et informatique, j'écris avec plaisir sur la furtivitésettings.com depuis 2006 et j'aime découvrir avec vous de nouvelles choses sur les ordinateurs et les systèmes d'exploitation macOS, Linux, Windows, iOS et Android.

Laisser un commentaire